TOURISME

PARCS

Parc des Chutes-Rouillard

Grâce à une subvention gouvernementale reliée à la fusion, la nouvelle municipalité unifiée a inauguré, le 5 septembre 1999, ce magnifique parc qui fait la fierté de Saint-Anselme.

Cet endroit était fréquenté au XIXe siècle et même avant par les Abénaquis qui s’y arrêtaient pour camper et faire du troc avec la famille Rouillard. Lors de la nationalisation de l’électricité, le site passa entre les mains du gouvernement québécois. Entre 1954 et 1960, Arthur Rouillard aménagea l’endroit en parallèle avec son restaurant situé sur le terrain voisin. Le gouvernement reprit son domaine pour  implanter une halte routière. Finalement, le site fut acquis par la paroisse.

De jeunes investisseurs locaux ont loué l’emplacement et ont même construit un casse-croûte qui est aujourd’hui désaffecté. Les cascades de la rivière s’engouffrent entre des murailles époustouflantes. De plus,  des marmites de géant creusées dans le roc au cours des siècles  constituent un phénomène très rare au Québec.

Plusieurs cases de stationnement sont disponibles. Venez pique-niquer en profitant des facilités sur place ou photographier les chutes en effervescence.

Parc Adélard-Pelchat

Conséquemment à sa politique en matière d’urbanisme qui prévoit l’implantation d’un parc dans tout nouveau quartier à Saint-Anselme, la municipalité a débuté, à l’été 2010, l’aménagement d’un espace réservé avec unités de jeux, bancs et tables. On prévoit compléter le tout au cours de l’an prochain.

Parc Anselme-Allen

Dans le cadre de travaux entrepris par le MTQ pour améliorer la circulation sur la route Bégin, la municipalité a acquis, en 2006, le terrain au carrefour Saint-Marc/route 277 qui appartenait à la famille Allen depuis 1937.

Profitant du passage de la piste cyclable à proximité, les administrateurs municipaux ont décidé d’y aménager un parc pour accueillir les randonneurs de passage. L’inauguration a eu lieu le 5 juillet 2009 en présence de la députée-ministre Vien, du maire Bonneau, du curé Lamontagne et de la famille Allen représentée par M. Hervé-Émile qui habite à côté. Des îlots de plantes et de fleurs entretenus grâce aux bons soins des jardiniers du comité d’embellissement Fleurissons Saint-Anselme vous charmeront.

Parc de la Famille (Semico)

Le curé Gustave Lamontagne a béni ce parc le 9 septembre 2001 dans le cadre du rendez-vous champêtre annuel du comité Fleurissons Saint-Anselme. On retrouve ce site sur le terrain annexé à l’aréna. Avec l’aide de quelques commanditaires dont l’usine Semico, la municipalité a aménagé des aires de jeux pour le plaisir des tout-petits. Vous êtes les bienvenus avec votre progéniture.

Parc de la rue des Bouleaux

À la demande de jeunes familles du quartier Bilodeau, la municipalité a aménagé, en 2006, une aire de jeux qui compte trois unités. Accompagnez votre enfant dans l’un ou l’autre des équipements mis à votre disposition.

Parc du Curé-Jean-Baptiste-Bernier

Le 3 juillet 2005, Mgr Jean-Pierre Blais, évêque auxiliaire de Québec et natif de la paroisse, procédait au dévoilement du monument commémoratif en l’honneur du premier curé de Saint-Anselme dans le cadre des Fêtes du 175e.

Le monument est la pièce maîtresse du parc situé en face de l’église. La municipalité détient de la fabrique un bail emphytéotique sur une longue période. Cet endroit se veut une oasis de paix.

Venez y passer quelques minutes pour vous reposer.

Promenade Maurice-Lacroix

La municipalité a implanté cette promenade en 2009 le long de la piste cyclable, juste en face de l’école Provencher. Ce site enchanteur a été inauguré le 7 juillet en présence du maire Bonneau, du curé Lamontagne et de M. Maurice Lacroix alors âgé de 91 ans.

Cette désignation veut souligner la contribution exceptionnelle de ce dernier dans le développement et l’amélioration de l’enseignement scolaire chez nous autour des années soixante. La communauté lui doit aussi la fondation du Carrefour de Sobriété en 1970 qui dispensera ses bienfaits jusqu’en 2000.

Venez vous recueillir ou vous reposer dans ce site pittoresque.